Une Américaine avait besoin de la permission de son mari pour ouvrir un compte bancaire aussi récemment que dans les années 1960

8 Les droits des femmes n'avaient pas un siècle auparavant

Les droits des femmes sont quelque chose que nous tenons pour acquis ces jours-ci. Parce qu'il y a longtemps que les suffragettes se sont battues pour le droit de vote, n'est-ce pas? Cependant, les droits des femmes dépendent encore beaucoup de l'endroit où elles vivent, et même certains des droits que nous tenons pour acquis ont été acquis relativement récemment. Voici quelques-uns des droits des femmes qui ont été accomplis au cours des 100 dernières années environ ...

Vote

Le droit de vote a été l'un des plus importants de tous les droits des femmes acquis au cours du siècle dernier. On peut parfois se demander si cela vaut même la peine de voter, mais n'oublions pas qu'il n'y a pas tant de générations, les femmes n'avaient même pas la possibilité de choisir qui les gouvernerait. C'est l'une des raisons pour lesquelles je ... Continuer la lecture (lecture de 3 minutes)

7 réflexions sur «Une Américaine avait besoin de la permission de son mari pour ouvrir un compte bancaire aussi récemment que dans les années 1960»

  1. DrVerryBerry

    En Irlande, les femmes mariées n'avaient pas le droit d'avoir leur propre compte bancaire avant les années 1980.

    Et ils ont dû quitter les emplois gouvernementaux lorsqu'ils se sont mariés.

  2. Positivistdino

    Le passeport de ma mère américaine n'était que le passeport de mon père avec elle sur la photo et une page supplémentaire avec ses informations.

  3. GrumpyOik

    Lorsque ma femme et moi nous sommes mariés en 1987, en Afrique du Sud, j'ai dû signer pour dire qu'elle pouvait avoir une carte de bibliothèque à son nom de mariage.

    C'était bizarre - elle était une adulte aux yeux de la loi, elle avait sa propre carte de bibliothèque, mais apparemment, une fois mariée, elle ne pouvait pas faire confiance à elle-même.

    Il y avait quelques autres choses comme ça à ce moment-là - et heureusement, elles ont toutes été abandonnées en un an.

    Un point positif était que si une femme travaillait pour la fonction publique et démissionnait peu de temps après son mariage, elle avait droit à une assez bonne prime (je me souviens que c'était quelque chose comme deux mois de salaire).

  4. LittleShiningLuma

    Les femmes en France ne pouvaient pas ouvrir de compte bancaire ni travailler sans l'accord de leur mari jusqu'en 1965.

  5. Animallover4321

    Je connaissais une femme, elle était veuve dans les années 60 avec deux adolescents et elle ne pouvait littéralement pas obtenir une hypothèque sans un homme (crédit parfait mais être une mère célibataire rendait cela impossible). Elle s'était finalement contentée de faire confiance à un homme célibataire qu'elle savait qui signerait avec elle. C'est incroyable de voir comment ces stupides actions sexistes ont duré aussi longtemps qu'elles l'ont fait.

  6. Mrmidhoratio

    Nous venons de quitter une grande banque il y a un an car je pouvais obtenir toutes les informations dont j'avais besoin à tout moment et ma femme ne le pouvait pas malgré le fait qu'il s'agisse d'un compte conjoint. Quand j'ai appelé et lui ai demandé si elle avait droit à un accès égal à 100%, ils ont dit oui, mais quand elle a appelé pour obtenir des informations, ils ont dit non.

  7. mdm224

    Essayez les années 70. Mon grand-père a dû signer la première carte de crédit de ma mère parce qu'elle n'était pas mariée. C'était une adulte.

Laisser un commentaire