Rencontrez le «téléphone chat». En 1929, des chercheurs de Princeton ont ouvert le crâne d'un chat et ont connecté le nerf auditif à un téléphone. Lorsqu'un chercheur parlait dans l'oreille du chat, l'autre pouvait l'entendre à travers le récepteur à 50 pieds de distance. L'expérience est finalement devenue la base des implants cochléaires.

Le téléphone de chat

Par Arthur Kim '18

Qu'est-ce qu'un chat et un téléphone ont en commun? C'était la même chose dans une expérience menée en 1929 par le professeur Ernest Glen Wever et son assistant de recherche Charles William Bray ici à l'Université de Princeton. Wever et Bray ont pris un chat inconscient, mais vivant, et l'ont transformé en un téléphone fonctionnel pour tester la perception du son par le nerf auditif.

Pour ce faire, ils ont d'abord mis le chat sous sédation et ont ouvert son crâne pour mieux accéder au nerf auditif. Un fil téléphonique était attaché au nerf et l'autre extrémité du fil était reliée à un récepteur téléphonique. Bray parlait dans les oreilles du chat, tandis que Wever écoutait via le récepteur à 50 pieds dans une pièce insonorisée. La notion commune pendant ce temps w… Continuer la lecture

La source: https://blogs.princeton.edu/mudd/2017/04/the-cat-telephone/