Accueil » Visites » Les fontaines publiques de Paris coulent avec de l'eau gratuite, propre et pétillante. Les résidents remplissent des bouteilles à emporter chez eux au lieu d'acheter de l'eau en bouteille dans les magasins.

Les fontaines publiques de Paris coulent avec de l'eau gratuite, propre et pétillante. Les résidents remplissent des bouteilles à emporter chez eux au lieu d'acheter de l'eau en bouteille dans les magasins.

Paris se verdit en devenant plus pétillante. La ville a récemment dévoilé une autre fontaine d'eau pétillante, et d'autres sont en route. La question : l'eau de la fontaine est-elle propre et destinée à la consommation humaine ?

A Paris, il y a des fontaines publiques qui jaillissent littéralement d'une eau gratuite, propre et pétillante ! Au lieu d'acheter de l'eau en bouteille dans les magasins, les résidents remplissent des bouteilles à emporter chez eux.

Histoire de l'Eau de Fontaine Gratuite

Dans les années 1800, après la guerre franco-prussienne et la Commune de Paris, lorsque la ville était assiégée, l'eau potable fraîche est devenue rare et d'un prix prohibitif, obligeant les pauvres à se tourner vers l'alcool moins cher.

Ainsi, un philanthrope anglais du nom de Richard Wallace, parisien dans l'âme, a décidé de faire quelque chose et a eu l'idée de fontaines à eau, qu'il a conçues et financées, qui ont été placées stratégiquement dans tout Paris en collaboration avec la ville de Paris. .

Celles-ci ont maintenant plus d'un siècle et sont devenues connues sous le nom de fontaines Wallace et de petits monuments oubliables. Pourtant, la tradition s'est poursuivie, offrant un grand héritage à Sir Richard Wallace ainsi qu'une bouée de sauvetage pour les sans-abri et les personnes dans le besoin, bien que toutes les fontaines vertes ne soient pas des fontaines Wallace, comme vous le découvrirez plus tard. (Source: E-tourisme)

Accès gratuit à tous

La Ville de Paris a installé de nombreuses fontaines à eau supplémentaires au fil des ans, qui utilisent toutes l'eau potable de la même manière que celle que vous obtiendriez de votre robinet. Cependant, ces dernières années, la tendance à boire de l'eau en bouteille est devenue un choix de vie pour beaucoup comme une alternative supposée plus saine à l'eau du robinet normale.

En effet, l'Europe est le premier consommateur d'eau en bouteille depuis plus d'une décennie, l'Italie en tête, suivie de l'Allemagne, de la Hongrie et de la France. Cela est cohérent avec les données de 2013 et 2015, même si la Belgique était quatrième en 2016 et la France cinquième en termes de consommation par habitant.

La France, en particulier Paris, a tenté d'encourager les gens à utiliser l'eau du robinet ou l'eau fraîche potable d'une fontaine, plutôt que d'acheter régulièrement de l'eau en bouteille, car les bouteilles en plastique mettent des centaines d'années à se dégrader et sont devenues un problème environnemental mondial affectant la faune et la vie marine. (Source: E-tourisme)

Ajoutent-ils plus de fontaines ?

Comme indiqué précédemment, la Ville de Paris a poursuivi l'installation de points d'eau potable supplémentaires, principalement situés à proximité des attractions touristiques et dans les zones emblématiques de la ville, devenant un spectacle courant dans les nombreux parcs et jardins, souvent avec l'emblème traditionnel de la ville. qui a été utilisé depuis le 12ème siècle.

En effet, ce sont plus de 700 fontaines d'eau potable qui s'étendent de la périphérie de la ville jusqu'au Boulevard Périphérique, mais on en trouve également dans les secteurs du Bois de Boulogne et du Bois de Vincennes, et certains points proposent désormais en plus de l'eau pétillante gratuite. à l'eau minérale ordinaire.

Ainsi, si le grand modèle très chic des Fontaines Wallace se trouve encore dans des lieux comme les Jardins des Champs Elysées, la version petit bouton poussoir est la plus répandue à Paris, mais il existe plusieurs autres types de points d'eau potable à Paris. Paris aussi, pensez à apporter votre propre flacon pour le remplir !

Cependant, en raison des risques de dégâts dus au gel en hiver, les points d'eau potable ne sont opérationnels qu'entre mi-mars et mi-novembre, selon les conditions climatiques. (Source: E-tourisme

Laisser un commentaire